Amari Cooper had 12 captures receptions against Missouri, Breaking the SEC great Game record for catches in a game. her or his teammate lardarius webb jersey, DeAndrew the white kind of, Had four receptions for 101 showrooms. accompanied by 11:58 left in the second quarter Blake Sims found DeAndrew White for a 58 yard touchdown pass kevin minter jersey. right at the end of the throw, Ray made a later Sims. The Missouri junior was needed targeting and ejected, Leaving the Tigers whilst not their single season sack holder. Yeldon 1 yard landing run. In the better half, The Tigers marched 75 yards in the opening possession mostly to a 68 yard catch by Hunt darius butler jersey. Mizzou done the drive with a 1 yard pass from Mauk to Sasser. But Alabama made Missouri pay with a Christian Jones landing catch to extend the Alabama lead darian stewart jersey. The Tide then went on to attain on a 26 yard run by Derrick Henry with 7:38 left hanging around, Putting the 35 13 game out of reach for the Tigers. Henry would add a late touchdown toward the end of the game.

Paroles de stagiaires

Grégory, stagiaire de l’E2C Champagne Ardenne

Grégory, stagiaire de l’E2C Champagne Ardenne

Parcours E2C à Saint Dizier/Vitry le François, de janvier à novembre 2009
Emploi actuel : Manœuvre-trieur chez BRUHAT S.A. à Vitry le François

« L’E2C m’a bien aidé. Ca m’a donné un bon coup de pouce. Cela permet d’avoir une deuxième chance pour trouver du travail. »

Avant d’entrer à l’E2C Gregory a fait une formation professionnelle en boulangerie mais il a réalisé que ce n’était pas fait pour lui. Lorsqu’il a intégré l’E2C, il a fait des stages en espaces verts mais il n’y avait pas de débouchée.

Puis il a postulé dans l’entreprise Bruhat pour un contrat d’apprentissage. Ils étaient trois et il a été sélectionné. Il a obtenu son CAP Opérateur des Industries du Recyclage. Cette même entreprise l’a embauché en CDI. Il a su s’adapter à la demande. Et ne le regrette pas.

Le conseil de Grégory
« Il faut beaucoup de motivation, il en faut beaucoup aujourd’hui. Il faut saisir ce qui se propose, car il n’est pas évident de trouver un emploi et c’est bien d’en avoir un. »

Hedwige, stagiaire de l’E2C Val d’Oise

Hedwige, stagiaire de l’E2C Val d’Oise

Hedwige quitte son pays d’origine, le Congo et arrive en France en 2011. Orientée par la Mission Locale de Sarcelles, elle intègre l’E2C du Val d’Oise en janvier 2013. Elle suit les cours de remise à niveau en français,  en mathématiques et en bureautique. Curieuse et très ouverte, elle apprécie tout particulièrement les cours de connaissance du monde contemporain : « Les cours m’ont beaucoup apporté. J’ai appris beaucoup de choses intéressantes » Confie-t-elle.
Du côté de son projet professionnel, elle qui n’a jamais travaillé en France, enchaîne les stages de découverte en caisse, dans l’animation et en pâtisserie. Elle s’engagera même en tant que bénévole pour des actions sociales et culturelles au sein d’une maison de quartier. Son choix s’oriente finalement rapidement vers les métiers de l’aide à la personne. Elle qui a « gardé de nombreuses nièces au pays » veut en faire son métier en France. Elle entame donc les démarches pour accéder à la préparation du CAP Petite Enfance en contrat de professionnalisation dès septembre 2013. Durant dix mois, elle alterne les cours en centre de formation la journée et le travail le soir où elle garde 2 enfants de 4 ans et 2 ans à domicile. Elle obtient son CAP en juillet 2014. « Je ne connaissais rien aux formations. Le fait d’être suivie de près par tous les formateurs de l’école m’a vraiment aidé et rassuré » Avoue la jeune fille.
Le diplôme en poche, elle entame de suite ses recherches d’emploi et envoie des CV un peu partout. Sa candidature est rapidement retenue dans une crèche à Puteaux où elle travaille depuis septembre 2014 comme aide auxiliaire dans la section des grands. Mais elle ne compte pas en rester là et prévoit de passer le concours d’auxiliaire de puériculture l’année prochaine. « Mon parcours à l’E2C a été vraiment quelque chose de déterminant pour ma vie » Affirme-t-elle avec conviction.

Une 2ème chance pour les vêtements

Une 2ème chance pour les vêtements

Article du Journal du Centre en date du 19 mars 2016

Beaucoup d’émotion, hier, pour la trentaine de stagiaires de l’E2C qui ont participé, de près ou de loin, au défilé de mode qui entrait dans le cadre des animations de la « journée de la femme » à la Foire-Expo. Avec le concours du Secours populaire et de nombreux partenaires (parmi lesquels l’école de théâtre Va Bene, le CFA Polyvalent de Marzy, Berger percussions, Sylvie Gubinski, costumière), cette action avait pour objectif de mettre en scène soixante créations réalisées à partir de vêtements usagés, r2cupérés puis customisés. Trois mois de travail pour les participants qui sont passés par des ateliers de tri, de coiffure, de maquillage…Ils ont dû aussi apprendre à marcher avec des talons hauts… »Et c’était dur! ». Un travail aussi « sur l’image de soi pour se redonner confiance ». Ce défilé a fait l’objet de nombreuses prises de vue, l’idée étant maintenant de faire une exposition itinérante, qui pourrait « tourner dans toutes les E2C de France »(photo Dominique Souverain »

Rencontres sportives et culturelles Auvergne/Rhône-Alpes en juin 2016

Rencontres sportives et culturelles Auvergne/Rhône-Alpes en juin 2016

Nous vous remercions vivement pour l’aide apportée par la Fondation Edith Cresson concernant le projet « Rencontres régionales sportives et culturelles inter-E2C ».
Préfigurant les nationales, les Rencontres régionales ont donc réuni pour la première fois les E2C d’Auvergne et de Rhône-Alpes.

Projet réussi comme vous pourrez le constater à la lecture du bilan.

Madjid BOUBAAYA
Directeur adjoint
En charge des relations extérieures et des projets

Ecole de la 2ème chance Isère
8 rue Aimé PUPIN
38100 GRENOBLE

Que sont-ils devenus?

Que sont-ils devenus?

Que sont-ils devenus ou la deuxième chance?

Les anciens élèves de l’école de la deuxième chance de Seine-Saint-Denis ont en partage d’avoir quitté le collège ou le lycée trop tôt.

Pour la société civile ce sont des « décrocheurs ».

Ils étaient loin d’imaginer à l’époque l’errance à laquelle les vouerait cette décision inconsidérée, souvent prise à la va-vite.

Certains évoquent l’ennui, la désorientation, la violence scolaire, le besoin « de faire de l’argent facile », les problèmes linguistiques ou familiaux, autant de raisons par lesquelles ils tentent de comprendre leur geste.

Puis ils se décrivent loin des bancs de l’école, traînant aux abords de « la cité », se livrant pour certains d’entre eux à divers trafics et vivant dans l’angoisse de la perquisition, de la honte qui menace de s’abattre à chaque instant sur leur famille. Les filles parlent de l’ennui, des longues heures passées à la maison à ne rien faire, à attendre que les copines sortent de l’école en se faisant toute petites dans leur chambre, pour échapper au regard culpabilisant d’un père, d’une mère, d’un frère.

Mais vient le temps du réveil, un évènement qui provoque quelque chose comme un déclic, une envie de renaître au monde et d’échapper à la marge…

Pourtant le retour vers le monde demande de l’énergie, il faut se remobiliser, accepter un nouveau cadre, se lever tôt, reprendre ses cours…

Pour chacun d’eux, l’école de la deuxième chance de Seine-Saint-Denis a joué un rôle majeur dans la voie de l’insertion. Chacun s’en est emparé à sa façon, pour certains l’essentiel résidait dans la remise à niveau, pour d’autres ce fut les stages effectués en entreprise, pour d’autres encore l’école « est avant tout un cadre »…

Paroles de stagiaires

Paroles de stagiaires

PAROLES DE STAGIAIRES

La parole est donnée aux stagiaires, parce que ce sont eux-mêmes qui parlent le mieux de leur école. Découvrez ou re-découvrez « Paroles de stagiaires » un film réalisé par Dimitri Sandler

Anthony, stagiaire de l’E2C Grand-Lille

Anthony, stagiaire de l’E2C Grand-Lille

stagiaire de l’E2c vendeur en poissonnerie
Anthony est arrivé à l’E2C en souhaitant travailler avec des poissons.…mais en animalerie, un domaine qui recrute très peu. Il s’est donc réorienté vers la vente et a découvert la poissonnerie. Il a fait un très bon stage chez son employeur actuel (le magasin Carrefour Market de Lille Gambetta), chez qui il a décroché un contrat en alternance. Aujourd’hui il a décroché un diplôme et, plus important, il a pérennisé son emploi en CDI dans cette enseigne !

Radio éphémère à l’E2C Champagne Ardenne

Radio éphémère à l’E2C Champagne Ardenne

L’École de la 2e Chance en Champagne-Ardenne propose de diffuser du 02 au 7 septembre 2016, une radio éphémère en direct de la Foire de Chalons.

 

known as, The Colts entered comeback mode, thinking that ended badly, much too: Luck never felt Von Miller from his right for the sack and strip that led to Shane Ray's 15 yard fumble recovery and the clinching score in Sunday's 34 20 loss tyvon branch jersey. "We'd all like to own it back. You've got to take care of the football in that situation custom ravens jersey. If we aren't getting a first down, We don't get the first down, You punt the baseball and it's a three point game, And just how he, effectively Tom Brady, Was the only active quarterback with three wins over the Broncos since the start of the now passed Peyton Manning era in Denver lent hope to the thought that Luck could keep the Colts from starting 0 2 for the third straight season ty hilton jersey.That tied the experience at 13. Denver replied with a field goal custom bengals jersey. And immediately after you do, You pay as well as begin playing catch up.